Lancement d’une nouvelle série radiophonique pour accroître la résilience au changement climatique sur la côte de la Sierra Leone

Lancement d’une nouvelle série radiophonique pour accroître la résilience au changement climatique sur la côte de la Sierra Leone
September 9, 2019 9:59 am Nouvelles

Quelle est la dernière fois que vous avez appris quelque chose concernant le changement climatique ?

Peut-être était-ce aux nouvelles, par le biais d’une campagne en ligne, ou en lisant un livre ?

Quel que soit le cas, il est fort peu probable que la dernière fois que vous ayez entendu parler du changement climatique était en écoutant à la radio votre série préférée. Pourtant, les habitants des communautés côtières de Sierra Leone peuvent désormais vivre cette expérience unique, grâce au lancement d’une initiative de divertissement éducatif intitulée Watasay Ston par le Programme pour la Biodiversité et le Changement Climatique en Afrique de l’Ouest (WA BiCC), financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Watasay Ston, terme krio, qui signifie littéralement un rocher que l’on ne peut pas déplacer, est une série radiophonique incluant un feuilleton en plusieurs épisodes et des émissions libre antenne, conçue pour sensibiliser à la résilience au changement climatique. Diffusée à Freetown le 24 juillet 2019, l’émission est produite en anglais, krio, mende et themme – les langues les plus largement parlées dans les communautés cibles le long de la côte.

Plus de 70 partenaires et parties prenantes étaient présents à l’évènement de lancement, dont les personnes suivantes :

  • Des représentants de l’USAID, de l’Agence des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l’Autorité nationale des aires protégées (NPAA), et de l’Agence pour la protection de l’environnement (EPA) ;
  • Le maire de Bonthe ;
  • Plusieurs ONG ;
  • Des médias ;
  • Des chefs locaux ;
  • Des animateurs et des facilitateurs provenant de toutes les communautés cibles des quatre paysages côtiers de Sierra Leone (Estuaire des Scarcies, Estuaire du fleuve Sherbro, Estuaire du fleuve Sierra Leone et la Baie de Yawri).

Watasay Ston doit compléter les activités techniques en cours de réalisation dans le paysage côtier. Le programme radiophonique a créé une nouvelle plateforme qui permet à ceux qui le souhaitent d’aborder les questions portant sur la résilience côtière et les pratiques de gestion durable des ressources naturelles. La série sera diffusée de juillet 2019 à février 2020 sur quatre stations de radio dans l’ensemble des communautés cibles du paysage.

Watasay Ston se déroule à ‘Gbanga Town’, une communauté côtière rurale, fictive, et a pour thème les effets du changement climatique et de la dégradation environnementale. Le Chef Gbanga, un leader bien éduqué qui comprend les causes de la dégradation environnementale, décide d’atténuer l’impact sur sa communauté du changement climatique et des activités humaines qui y sont liées. Ce faisant, il est confronté à la résistance de certains membres de la communauté — un poissonnier bien connu, un riziculteur, un pêcheur et son épouse, un ostréiculteur et un producteur de sel — qui tous protestent son projet. L’objectif du Chef Gbanga est de changer les attitudes et les pratiques des personnes qu’ils dirigent afin de les protéger contre les désastres liés au climat.

Chaque épisode de 15 minutes sera suivi d’une émission libre antenne de 45 minutes. Ce segment sera facilité par un modérateur professionnel et accueillera un expert, invité pour répondre aux questions et clarifier les points couverts dans le feuilleton.

Afin de sensibiliser les gens au plus profond d’eux-mêmes, il nous faut leur parler de façon à ce qu’ils comprennent. En alliant divertissement et éducation, nous espérons que Watasay Ston contribuera à créer des communautés côtières plus sûres et plus résilientes en Sierra Leone, un épisode à la fois.

Soyez à l’écoute des stations de radio suivantes en Sierra Leone, toutes les semaines pour suivre le programme :

James Blackie, Agent de l’environnement pour l’USAID en Sierra Leone : « Le lancement de ce feuilleton radiophonique devrait amener un changement au niveau du paysage et ajouter de la valeur aux travaux techniques visant à réduire la vulnérabilité à l’échelle de toute la Sierra Leone, en améliorant les connaissances relatives à la résilience ».

Trois hommes et une femme assis à la table principale.
James Blackie (au centre) lors de son allocution le jour du lancement du programme.

 

Mme Bintu Monsaray de la mission PNUD en Sierra Leone : « J’espère que le lancement du programme radiophonique aujourd’hui sera porteur d’une coordination efficace entre les partenaires œuvrant dans le paysage côtier. Le PNUD prévoit actuellement de financer la production de 24 autres épisodes de Watasay Ston ».

Une femme qui parle.
Bintu Monsaray (à droite) s’adressant aux participants lors de l’évènement de lancement

 

Layemin Sandi, maire de Bonthe : « Nous avons contribué à la création de ce feuilleton radiophonique. Nous voulons aussi remercier Premier Media pour tous leurs efforts dans le cadre de cette production. Nous sommes heureux de la voir enfin démarrer ».

Un homme qui parle.
Le maire de Bonthe, Layemin Sandi (à droite), prenant la parole lors de l’évènement de lancement.

 

Deux hommes dans le studio d'une station de radio.
Le maire de Bonthe (à gauche), était le premier invité du studio lors de l’émission Watasay Ston, à la station de radio Africa Young Voices, une station comptant plus de 3 millions d’auditeurs.