Atelier Régional sur la Lutte Contre le Trafic des Espèces Sauvages pour les Procureurs et les Magistrats – Rapport de Lomé

Tandis que le trafic des espèces sauvages continue à dévaster les écosystèmes en Afrique centrale et Afrique de l’Ouest, les poursuites judiciaires de la criminalité environnementale prennent de plus en plus d’importance. Pour autant, déférer ces infractions à la justice est difficile, puisque de nombreux malfaiteurs s’attaquant aux espèces sauvages qui sont capturés ou arrêtés dans la région ne sont pas poursuivis ou se voient infliger des sanctions minimes. Pour combattre ce problème, plusieurs organes internationaux — le département américain de la Justice (DOJ), l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et la Mission régionale de l’USAID en Afrique de l’Ouest du département d’État des États-Unis — ont collaboré à la création de deux ateliers visant à éduquer les juges et les avocats sur la façon de poursuivre la criminalité environnementale.

Atelier Régional sur la Lutte Contre le Trafic des Espèces Sauvages pour les Procureurs et les Magistrats – Rapport de Lomé
July 23, 2019 10:41 am Rapports

DescriptionPreviewVersions