Renforcer le Consensus Régional, la Capacité de Lutter Contre le Trafic des Espèces Sauvages

En 2017, WA BiC avait lancé une évaluation globale et exhaustive de la situation et de la dynamique de la criminalité et du trafic liés aux espèces sauvages dans 7 des 15 États-membres de la CEDEAO. En se basant sur les résultats de ces Évaluations régionales de la Lutte contre le trafic des espèces sauvages et de la menace de la biodiversité, et à la demande d’autres États-membres de la CEDEAO, 6 évaluations de la menace (EM) supplémentaires ont été organisées pour 2019. Les objectifs de ces évaluations comprennent trois volets. Premièrement, évaluer l’état et l’efficacité des politiques et des cadres juridiques existants afin de déterminer les lacunes législatives qui limitent la lutte contre le trafic des espèces sauvages en Afrique de l’Ouest. Deuxièmement, documenter les impacts perçus et avérés du trafic des espèces sauvages sur la biodiversité ouest-africaine, par pays et par espèce. Troisièmement, faire la synthèse des conclusions et établir la toute première base de référence régionale sur la situation du trafic des espèces sauvages dans la région et définir le rôle de l’Afrique de l’Ouest en tant que source et destination de transit pour les espèces trafiquées ailleurs sur le continent. Les conclusions serviront à élaborer et mettre en place une stratégie à l’échelle de l’Afrique de l’Ouest pour lutter contre ce fléau.

Renforcer le Consensus Régional, la Capacité de Lutter Contre le Trafic des Espèces Sauvages
August 20, 2019 10:53 am Uncategorized

DescriptionPreviewVersions




Related Documents